Les dents

Les premières dents poussent vers l'âge de 6 mois (voir rubrique les enfants). C'est ensuite vers 6 ans que les dents de lait sont remplacées au fur et à mesure par les dents définitives. On en dénombre 32, avec les dents de sagesse, et toutes, ont un rôle bien particulier.

 

 

 

 

 

 

 

Les incisives pour couper

Les canines pour déchirer

Les prémolaires et molaires pour mastiquer

L'organe dentaire

La dent (odonte) est composée d'une partie visible en bouche, la couronne, et d'une partie située sous la gencive et dans l'os, la (ou les) racine(s).

 

Elle est constituée de 3 tissus : 

  • L'émail : c'est la coque protectrice de la dent. Tissu le plus dur et minéralisé de l'organisme, il résiste difficilement aux attaques acides telles que la carie.
  • La dentine : située entre l'émail et la pulpe, elle est traversée par un réseau de canalicules qui communiquent avec le nerf. La carie progresse très rapidement dans la dentine (voir rubrique la carie).
  • La pulpe : c'est la partie centrale de la dent. Elle contient le nerf et les vaisseaux sanguins qui nourissent la dent.

La dent est ancrée et soutenue dans l'os des maxillaires par un ensemble de tissus appelé le parodonte. Ils sont au nombre de 4 :
  • La gencive : entoure les dents et recouvre l'os. Elle est la première ligne de défense face aux micro-organismes. Une gencive qui saigne ou qui est douloureuse est une gencive malade. 
  • Le cément : recouvre la racine et assure l'ancrage de la dent à l'os. Il joue un rôle important d'adaptation et de réparation.
  • Le ligament alvéolo-dentaire : ou desmodonte, solidarise la dent à l'os. Il joue plusieurs rôle : amortisseur, nutritif, régénérateur (riche en cellules souches fibroblastiques).
  • L'os alvéolaire : c'est l'os qui entoure la dent. Il naît, vit et meurt avec elle. Sa destruction par la maladie parodontale conduit à la mobilité puis la perte des dents. Quand il disparaît, il reste l'os basal, exploité lors de la pose d'implant dentaire.