Eclaircissement des dents

Chaque jour, notre alimentation, la consommation de café, thé ou le tabac, altèrent l'éclat de nos dents. Avoir un joli sourire rime avec des dents saines et blanches.

 

Certains dentifrices contenant des poudres abrasives ou du bicarbonate de soude permettent d'éliminer plus facilement la plaque dentaire colorée par l'alimentation et adhérente à la dent. Souvent, cela ne suffit pas pour avoir les dents plus claires.

Les procédés d'éclaircissement dentaire font appel à des agents de blanchiment qui sont soit, le peroxyde de carbamide soit, le peroxyde d'hydrogène, à des concentrations différentes selon le protocole de traitement (à la maison ou au cabinet). Ces produits sont très actifs et peuvent provoquer des sensibilités dentaires ou gingivales s'ils ne sont pas utilisés à la bonne concentration. Ces agents provoquent une réaction d'oxydation dans les parties poreuses de l'émail, nettoyant alors la surface dentaire ternie.

 

S'offre alors au patient, 2 possibilités :

  • Eclaircissement à la maison : le produit utilisé est peu concentré (7%). Il est appliqué en bouche grâce à une gouttière pendant 1 heure, plusieurs fois par semaine selon les formules.
  • Eclaircissement au cabinet : les produits sont plus concentrés (35%) et l'utilisation doit être contrôlée par un professionnel. Cela nécessite seulement deux séances d'environ 20 minutes pour un blanchiment plus efficace que la première méthode. Selon les formules, aucune gouttière n'est à réaliser (séance d'empreinte en moins), car la consistance du gel permet de l'appliquer dent par dent.
Blanchiment par gouttière

Ces techniques permettent de "dépolluer" la dent de toutes les colorations acquises au cours de la vie de la dent. On retrouve approximativement sa couleur d'origine. Si la teinte obtenue n'est pas suffisante pour le patient, alors il est possible d'avoir recours aux facettes céramiques (voir rubrique).