La couronne dentaire

La couronne, ou coiffe, est une prothèse unitaire qui a pour objectif de restaurer une dent qui est, soit délabrée, soit inesthétique pour le patient. Elle peut être posée sur une dent vivante ou non.

 

Si le délabrement est important, une séance de reconstitution partielle de la dent est envisagée, au fauteuil (reconstitution foulée) ou, par l'intermédiaire du laboratoire (inlay-core, reconstitution coulée).

Les deux techniques nécessitent la mise place d'un ou deux tenons radiculaires qui serviront d'ancrage à la réalisation du faux-moignon.

Reconstitution foulée et coulée (inlay-core)

 

Une fois que la dent est restaurée, une empreinte est effectuée afin de demander la réalisation de la couronne au prothésiste. Pendant ce laps de temps, une dent provisoire en résine peut être fixée pour protéger la préparation.

Empreinte pour couronne dentaire

 

Les différents types de couronne :

  • La couronne métallique : la moins chère mais, la moins esthétique. Le métal est choisi en fonction des restaurations présentes en bouche pour éviter les phénomènes de corrosion.

  • La couronne céramo-métallique : constituée d'une chape métallique recouverte de céramique de la couleur désirée. La présence du métal sous la couronne ne permet d'obtenir exactement le même degré de translucidité d'une dent naturelle. La dent est plus opaque. Avec le temps un liseré métallique peut apparaître à la limite de la gencive. 

  • La couronne toute céramique : elle fait appel aux dernières avancées technologiques concernant les propriétés mécaniques et optiques. Ces couronnes ont un grand rendu esthétique et une biocompatibilité gingivale supérieure aux techniques précédentes.
Différents types de couronne